Recherche-action dans les pensions de familles

Co-construction d’une méthodologie participative pour concevoir, gérer et vivre les pensions de famille

Co-construite et co-réalisée par les associations CapaCités et Peuples des villes, cette recherche-action porte sur les enjeux du bâti, du fonctionnement et de la gouvernance au sein des pensions de famille. Ce projet est soutenu financièrement par la Fondation Abbé Pierre, la DIHAL et la Fondation de France

La recherche-action a pour objectifs :

  • De poursuivre et de développer le travail initié avec la maison des Thermopyles
  • De co-construire un guide méthodologique impliquant les résident·e·s et les équipes gestionnaires et salariées dans la conception, la gestion et la gouvernance des pensions de famille afin d’initier d’autres constructions participatives.

6 territoires sont impliqués à l’échelle nationale :

  • La maison des Thermopyles à Paris (14ème arrondissement),
  • Les pensions de famille du Relai Ozanam à Grenoble et Voiron,
  • Les maisons-relais des Treuils à Bordeaux,
  • La pension de famille le Village à Cavaillon,
  • Les maisons-relais de l’île de la Réunion,
  • La pension de famille du réseau Soliha de Châteauroux/Tours

La participation, mise au centre de cette recherche action, est une première réponse à la lutte contre l’isolement, elle permet à ceux qui le souhaitent de se retrouver autour d’un projet/sujet et de partager leurs envies et besoins. La participation des habitants et équipe gestionnaires permet aussi d’améliorer l’habitat en valorisant les savoirs d’usages et l’expérience vécue. CapaCités accompagne à travers ce projet le processus d’acculturation à la participation des acteurs du logement impliqués dans la construction des pensions de famille : bailleurs, collectivités territoriales, architectes, paysagistes…

Le projet avance

Des Ateliers collectifs

Novembre 2021

Suite à la phase de diagnostic, nous menons à présent des ateliers collectifs qui trouvent leur ancrage dans les différents enjeux identifiés collectivement au sein de chacune des pensions de famille. Nous animons ces ateliers à l’aide de différents supports adaptés qui permettent l’avancée des projets respectifs. Ce processus permet l’élaboration des différents principes qui constitueront le guide méthodologique. Suite à ces temps de travail au sein des pensions de famille, nous rentrerons dans une phase de mise en réseau des expériences, de partage des éléments de la méthodologie, de constitution d’un groupe de travail et de réflexion autour de la participation dans les projets de construction de pension de famille.

Des diagnostics co-construits

Octobre 2021

Après plusieurs prises de contact à distance par téléphone et visio-conférences permettant un état des lieux et un cadrage collectif des enjeux, nous avons été accueillies sur les différents territoires. Sur place, nous avons proposé un travail collectif et une série d’entretiens sociologiques individuels et nous avons ainsi construit un diagnostic partagé avec les habitants et équipes de chaque pension de famille. Ces temps de travail ont pris la forme de visites, de déambulations exploratoires, de temps d’observation participante, de temps informels (individuels et ou collectifs, spontanés ou organisés) et de temps d’atelier, autour de leur lieu de vie, des conditions de la participation et de leurs conditions de vie, permettant d’identifier collectivement les sujets qui font leur quotidien. Ces constats ont été repartagés avec l’ensemble des personnes concernées.