Des diagnostics co-construits

Après plusieurs prises de contact à distance par téléphone et visio-conférences permettant un état des lieux et un cadrage collectif des enjeux, nous avons été accueillies sur les différents territoires. Sur place, nous avons proposé un travail collectif et une série d’entretiens sociologiques individuels et nous avons ainsi construit un diagnostic partagé avec les habitants et équipes de chaque pension de famille. Ces temps de travail ont pris la forme de visites, de déambulations exploratoires, de temps d’observation participante, de temps informels (individuels et ou collectifs, spontanés ou organisés) et de temps d’atelier, autour de leur lieu de vie, des conditions de la participation et de leurs conditions de vie, permettant d’identifier collectivement les sujets qui font leur quotidien. Ces constats ont été repartagés avec l’ensemble des personnes concernées.